Isooctane biosourcé : Gevo signe avec HCS

Partager cet article avec :
Gevo Luverne
Unité de production de Luverne dans le Minnesota.

Gevo a signé une lettre d’intention avec HCS Holding GmbH (HCS) en vue de lui fournir de l’isooctane biosourcé sur une durée de cinq ans. Cette molécule est utilisée dans les essences pour rehausser l’indice d’octane. HCS est un fabricant de produits de spécialité et de solutions pour le secteur des hydrocarbures. Il exploite des marques connues aux Etats-Unis telles que Haltermann Carless, ETS Racing Fuels et EOS. HCS est détenu par HIG Capital.

Un accord en deux temps
Cet accord se déclinera en deux temps. Dans une première phase, HCS achètera de l’isooctane produit dans l’unité de démonstration de Gevo située à Silsbee au Texas. Elle débutera en 2017 et se poursuivra jusqu’à l’achèvement de la construction de la future usine commerciale de Gevo, qui sera installée sur le site de production d’isobutanol de Gevo, à Luverne, dans le Minnesota, molécule plateforme obtenue par voie fermentaire qui fournira la matière première. Gevo table sur des recettes de l’ordre de 2 à 3 millions de dollars par an pour cette première phase.
Dans une deuxième phase, HCS achètera environ 300 000 à 400 000 gallons (1,1 à 1,5 Ml) d’isooctane par an dans le cadre d’un accord sur cinq ans. Un isooctane qui sera alors produit à Luverne. La lettre d’intention fixe un prix de vente qui devrait garantir un ROI (Return on investment) suffisant pour la construction de l’unité de Luverne.
Gevo et HCS ont précisé qu’ils pourraient signer par la suite d’autres accords de distribution, toujours à l’échelle mondiale et sur une base non exclusive, pour du jet fuel et de l’isobutanol.

En France, Global Bioenergies s’intéresse aussi à l’isooctane, qu’il produirait à partir d’isobutène. Sur ce sujet, il collabore avec le constructeur Audi.

Partager cet article avec :