Isolants naturels : Soprema rachète Pavatex

Partager cet article avec :
Logements isolés avec des matériaux Pavatex.
Logements isolés avec des matériaux Pavatex.

Spécialisé dans le domaine de l’étanchéité, de la couverture, des sous-couches phoniques et de l’isolation, la société strasbourgeoise Soprema vient de racheter le Suisse Pavatex, basé à Cham (Suisse).

Un rapprochement stratégique avalisé par les directions et actionnaires des deux sociétés. Créée en 1932, Pavatex possède 2 sites de production à Cham et Golbey en France et emploie 220 personnes pour un chiffre d’affaires de 90 millions d’euros (selon Les Echos). Pavatex a créé un savoir-faire performant dans la fabrication d’isolants thermiques et acoustiques naturels à base de fibres de bois pour le bâtiment. « Les isolants en fibres de bois Pavatex sont des systèmes d’isolation modernes, écologiques et avant tout multifonctionnels pour l’enveloppe du bâtiment et constituent une alternative écologique aux produits traditionnels à base de laine minérale » comment Soprema.  Par ailleurs, au cours de ces dernières années, Pavatex a mené de lourds investissements pour accroître sa capacité industrielle et commerciale. Afin de poursuivre son développement, la société souhaitait trouver un partenaire offrant des synergies et une vision commune.

Soprema : un groupe engagé dans le biosourcé

De son côté, Soprema affiche un effectif de 6 260 personnes pour un chiffre d’affaires de 2,13 milliards d’euros en 2015. La société dispose d’une présence industrielle et commerciale mondiale avec 40 usines dont 14 en France, 60 filiales d’exploitation et 4 000 distributeurs. Depuis plusieurs années, la société s’est engagée dans le développement de produits plus respectueux de l’environnement et basés sur des matières premières éco-sourcées pour répondre à une forte demande de l’industrie du bâtiment. « C’est aujourd’hui un enjeu majeur. Le domaine de l’isolation n’échappe pas à cette exigence, il est même au cœur de la problématique puisque l’on attend d’un matériau isolant non seulement qu’il apporte une protection maximale contre les variations de températures et les nuisances sonores, mais également que sa fabrication et sa pose fassent appel à des matériaux d’origine naturelle, sans conséquences sur la santé et l’environnement » précise la société. C’est ainsi qu’en 2009, Soprema a créé UniverCell, un isolant naturel en ouate de cellulose que les produits à base de fibre de bois de Pavatex viennent parfaitement compléter.

Partager cet article avec :