Isobutène : Global Bioenergies est en avance sur son calendrier d’industrialisation

Partager cet article avec :

Global Bioenergies est en avance sur son calendrier d’industrialisation. La société, qui travaille sur la production d’isobutène biosourcé par voie biotechnologie, vient d’annoncer que le fermenteur en acier de 5000 litres qui constituera le cœur de son unité de démonstration à Leuna en Allemagne a été installé avec 40 jours d’avance. Le raccordement de l’unité aval, qui permettra la purification de l’isobutène jusqu’à 99,7%, est programmé pour le deuxième trimestre de l’année prochaine, peu avant le démarrage du démonstrateur à l’été 2016.

Bernard Chaud, directeur de la stratégie industrielle.
Bernard Chaud, directeur de la stratégie industrielle et p-dg d’IBN-One.

Bernard Chaud, directeur de la stratégie industrielle de Global Bioenergies et p-dg d’IBN-One, a déclaré : « Ce démonstrateur préfigure l’installation d’IBN-One, la première usine commerciale (capacité de 50 000 tonnes par an), programmée en France en association avec Cristal Union. Déjà, notre activité commerciale s’intensifie : un nombre croissant d’industriels nous demandent des lots d’isobutène pour tests, avec la perspective d’accéder à l’avenir à des quantités importantes de cet hydrocarbure renouvelable. »

Pour l’heure, les échantillons sont fournis depuis le site pilote installé dans les locaux d’ARD sur le site de Bazancourt, Pomacle, près de Reims. Le volume du réacteur est cependant 10 fois inférieur.

Le prix du pétrole scruté à la loupe

Marc Delcourt, président de Global Bioenergies.
Marc Delcourt, président.

« Nous maintenons notre rythme d’industrialisation dans le contexte d’une prise de conscience environnementale planétaire, et malgré la baisse momentanée des cours du pétrole » a commenté Marc Delcourt, co-fondateur et directeur général de Global Bioenergies qui estime qu’à court terme, ses marchés cibles sont largement décorrélés du prix du baril.

Il a ajouté : « Des centaines de milliers de tonnes d’isobutène peuvent ainsi être utilisées dans des applications qui valorisent les approvisionnements durables, tels que la chimie de spécialités, la cosmétique, ou les biocarburants. Ces marchés constituent des débouchés naturels pour IBN-One. A moyen terme, le retour à la normale du cours des produits pétroliers permettra d’exploiter profitablement le procédé Isobutène dans toutes ses applications, représentant un marché de 20 milliards de dollars. »

Partager cet article avec :