Isobutanol : Gevo cède une licence à Highlands

Partager cet article avec :
Laboratoires de Gevo à Englewood dans le Colorado.
Laboratoires de Gevo à Englewood dans le Colorado.

La société américaine Highlands EnviroFuels vient d’acheter à son compatriote Gevo une licence pour l’exploitation de son procédé de production d’isobutanol par fermentation de sucre. Dans un premier temps, Highlands compte construire une unité de production de sucre fermentiscible de 200000 t/an à Highlands County, en Floride. L’usine préparera des sirops de sucre issu de la canne à sucre et du sorgho aptes à la fermentation. L’usine de production d’isobutanol sera ensuite installée sur le même site. Elle aura une capacité de 20-25 millions de gallons par an (76000 t/an). Gevo souligne à ce titre la flexibilité de sa technologie au regard de la source de sucre que l’on peut utiliser.

Une molécule pour de nombreuses applications

« Nous sommes impatients de collaborer avec Gevo parce que le isobutanol renouvelable offre de nombreuses opportunités en termes de marché final. Il peut être utilisé à la fois comme molécule «drop-in» pour les marchés des carburants spéciaux et de la chimie », a déclaré Bradley Krohn, président d’Highlands. Il évoque notamment une application dans la navigation de plaisance en Floride où l’isobutanol pourrait prendre le pas sur l’éthanol.

Le dirigeant est aussi intéressé par les technologies aval « alcohols-to-hydrocarbons » développées par Gevo. Ce dernier est par exemple engagé dans le paraxylène biosourcé. Sur ce produit, il compte parmi ses partenaires le groupe Coca-Cola.

Partager cet article avec :