Initiative germano-belge pour faciliter l’industrialisation

Partager cet article avec :

La société belge Bio Base Europe et l’institut de recherche allemand indépendant nova-Institut démarrent un partenariat stratégique dans le domaine de la bioéconomie. Ils vont proposer une offre unique où le savoir faire de Bio Base Europe dans le développement et la mise à l’échelle de bioproduits et de procédés est maintenant complété par des analyses économiques et environnementales proposées par nova-Institut.
Les partenaires ont estimé que trop souvent, le développement de produits à partir de ressources renouvelables et les procédés associés ne parvenaient pas à sortir des laboratoires de recherche. D’où l’idée de mettre en place une plateforme d’innovation ouverte pour favoriser l’industrialisation de nouveaux projets de chimie du végétal. Désormais, des entreprises ou instituts de recherche pourront compter sur l’expertise du nova-Institut et de Bio Base Europe pour le choix de matières premières, l’analyse du cycle de vie du nouveau produit, la stratégie de marketing, le développement du procédé, la production de premiers lots pour des tests d’applications et la production à façon des premières tonnes de produit en vue d’une mise sur le marché.
Fondé en 1994, le nova-Institut est situé dans le parc chimique de Knapsack à Hürth, près de Cologne (Allemagne). De son côté, la société Bio Base Europe, basée à Gand en Belgique, a été créée sur fonds publics puis inaugurée en 2012. Elle dispose d’un outil industriel flexible pour les procédés et produits d’origine biologique, du traitement de la biomasse au produit fini, sur des échelles allant du kilogramme à plusieurs tonnes.

Partager cet article avec :