Ingrédients durables : Evolva rachète Allylix

Partager cet article avec :

La société suisse Evolva va se porter acquéreur de la cleantech américaine Allylix basée à San Diego, spécialisée dans la fermentation et le développement de levures et enzymes dans le domaine des dérivés du terpène. Sa plateforme compte notamment deux molécules qu’Evolva compte lancer en 2015, le nootkatone, une molécule aromatique que l’on trouve dans le pamplemousse, et le valencène, un arôme et parfum d’orange. « Il faut plus de 1 million de kilos d’oranges pour extraire 1 kilo de valencène. La production par fermentation fournit une chaîne d’approvisionnement plus durable, économique et fiable » explique Evolva pour justifier le bien fondé des voies fermentaires.

Evolva va racheter Allylix pour 46 millions de nouvelles actions, qui vont représenter 14,1% du capital-actions de la société après la transaction. Quelque 6 millions d’actions seront vendues à terme après la fin de l’opération pour compenser certains passifs et les frais d’Allylix. Cargill va investir pour sa part 4 millions de dollars en titres pour soutenir cette acquisition.

De son côté, Evolva développe des ingrédients innovants et durables à forte valeur ajoutée pour la santé, le bien-être et la nutrition, également par voie fermentaire. L’un de ses produits phare est l’édulcolorant stévia que la société développe d’ailleurs en collaboration avec Cargill.

Un imposant portefeuille de brevets

Evolva a déjà à son actif de nombreux brevets, mais elle compte bénéficier de synergies avec Allylix pour préparer la prochaine génération de stévia, basée sur des glycosides du stéviol, molécules qui permettront d’améliorer considérablement le goût, le prix et l’empreinte environnementale de l’édulcolorant. En termes de propriété intellectuelle, Evolva a déjà déposé 330 brevets et applications regroupés en 70 familles, et 120 lui ont été accordés. Allylix va apporter 160 brevets supplémentaires dans 25 familles dont plus de 100 brevets déjà accordés.

Cette transaction devrait être finalisée au mois de décembre de cette année.

Partager cet article avec :