Impact positif du bioéthanol dans l’économie américaine

Partager cet article avec :
POET avance aussi dans la 2G.
POET avance aussi dans la 2G.

Le producteur américain de bioéthanol POET vient de publier un document très détaillé sur l’impact de ses activités sur l’économie américaine. Cette société privée, basée en Dakota du Sud et qui opère 27 bioraffineries dans 7 états américains, annonce qu’elle a généré 13,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires annuellement, permettant l’emploi de 39378 personnes à plein temps. Cette activité contribue par ailleurs au paiement de 464,6 M$ de taxes locales et d’état, auquel s’ajoute 1,5 Mrd $ versé au titre de taxes fédérales et 3,1 Mrds $ d’achat de matières premières et de services en local.

Une économie de CO2

Par ce biais, la société produit 1,7 milliard de gallons d’éthanol chaque année (6,4 millions de m3), soit plus de 11% de la production totale d’éthanol aux Etats-Unis. Ceci évite l’utilisation de 1,2 milliard de gallons d’essence, correspondant à 61 millions de barils de pétrole et l’équivalent de 5,5 Mrds $ d’achat de cette matière première. A cela s’ajoute une diminution drastique des émissions de CO2 de 874 000 t/an.

POET est actuellement un producteur de bioéthanol de première génération. Cependant en partenariat avec le groupe chimique néerlandais DSM, dans le cadre de POET-DSM Advanced Biofuels, il a démarré en septembre 2014 une usine commerciale d’éthanol cellulosique à Emmetsburg, dans l’Iowa.

Partager cet article avec :