IFF rachète Frutarom pour 7,1 milliards de dollars

Partager cet article avec :

La société israélienne Frutarom va passer sous le contrôle du géant américain des arômes et parfums : International Flavors & Fragrances (IFF), dans le cadre d’une gigantesque opération qui le valorise à 7,1 milliards de dollars, reprise de dette comprise. Les deux groupes ont annoncé l’opération, le 7 mai, ajoutant qu’elle avait reçu l’aval unanime des deux conseils d’administration. Elle devra aussi obtenir l’accord des actionnaires de Frutarom, lesquels se voient proposer une somme de 71,19 $ par action détenue et l’attribution de 0,249 titre d’IFF. La finalisation est entrevue dans une période de six à neuf mois.

Créer un leader mondial des arômes et des parfums naturels

Cette acquisition a pour but de créer un leader mondial des arômes et des parfums naturels, 75 % du portefeuille de Frutarom étant dérivé de sources naturelles. Selon les données pro-forma, le nouveau géant pèsera un chiffre d’affaires de 5,3 Mrds $ pour 2018. Il combinera les actifs d’arômes et de parfums d’IFF et de Frutarom, décrits comme complémentaires, et apportera au groupe américain de nouveaux horizons dans les domaines en forte croissance que sont les colorants, les enzymes, les antioxydants et les ingrédients naturels pour la santé et la beauté. En plus de cette diversification de portefeuille et de cette coloration naturelle, l’attrait du groupe israélien provient aussi de son positionnement très fort auprès des petits et moyens clients, qui représenteraient environ 70 % de sa clientèle, insiste IFF.

Fondé en 1933, Frutarom est déjà en partie américain : son plus grand actionnaire, à hauteur de 37 %, étant le groupe ICC Industries, une holding new-yorkaise essentiellement présente dans la chimie, la pharmacie et les plastiques. Fort de 2 700 salariés dans le monde, le groupe israélien détient 41 centres de R&D ainsi que 34 sites de production en Europe, en Amérique du Nord, en Asie et, bien sûr, en Israël.

Partager cet article avec :