IAR salue la stratégie bioéconomie pour la France

Partager cet article avec :
Thierry Stadler accède à la présidence du pôle IAR.
Thierry Stadler, président du pôle IAR.

IAR, le pôle de la bioéconomie, s’est réjouit de l’adoption en Conseil des Ministres d’une stratégie bioéconomie pour la France. En effet, le gouvernement français a annoncé le mercredi 18 mars l’adoption en Conseil des Ministres de ce document. Elaboré par quatre ministères, – le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et, le ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique , – en collaboration avec les parties prenantes des secteurs publics et privés, dont le pôle IAR, ce document propose une vision pour le développement, coordonné et durable, de la bioéconomie en France.

De nouvelles opportunités

La bioéconomie est déjà une réalité dans notre pays, et le pôle IAR, fort de ses 364 adhérents, est là pour en témoigner. Néanmoins des opportunités toujours plus variées se dessinent, que ce soit en termes de ressources (co-produits de l’agriculture, insectes, etc.) ou dans le développement de nouveaux produits pour des marchés variés : alimentaire, agromatériaux, cosmétique, chimie du végétal, énergie…

Thierry Stadler, président d’IAR, a déclaré : « Nous sommes ravis de l’adoption de la stratégie bioéconomie pour la France par le gouvernement. C’est un document que nous attendions tous et un signe fort de la part des pouvoirs publics qui permettra de renforcer le rôle de la France en tant que leader de la bioéconomie sur la scène européenne. Une première étape est atteinte et nous sommes prêts à poursuivre notre excellente collaboration avec les ministères et l’ensemble des parties prenantes pour la deuxième étape et la mise en oeuvre du plan d’actions».

Partager cet article avec :