Huiles : Aiglon se diversifie dans le végétal

Partager cet article avec :

aiglonLe groupe Aiglon, basé à Précy-sur-Oise près de Chantilly, vient d’acquérir la société Biopress, producteur d’huiles végétales et de protéines de soja obtenues par agriculture biologique. Pour Aiglon, qui est l’unique spécialiste français de la fabrication de vaselines et de cires, gels, huiles, principalement obtenues à partir de paraffines pétrolières, il s’agit d’une diversification vers le secteur du végétal et l’alimentaire. Les huiles de Biopress étant par ailleurs conformes à la réglementation bio.

Une spécialité dans les paraffines

Aiglon est une entreprise familiale, créée en 1901 puis reprise en 1970 par Jean-Jacques Puyoo, actuel président. Elle compte parmi ses clients les plus grands noms de la cosmétologie et de la pharmacie à qui elle fournit des vaselines certifiées BPF. Créée en 1989, la société Biopress est implantée pour sa part à Tonneins dans le Lot-et-Garonne. Biopress est spécialisée dans la production par première pression à froid d’huiles végétales biologiques (notamment tournesol, colza et soja) et dans la production de protéines de soja texturées, aliment innovant, aux apports nutritionnels très intéressants, employé avec succès comme substitut de la viande.

Un soutien à l’agriculture biologique

Depuis 2011, Biopress dispose d’une unité de conditionnement des huiles très moderne et presque complètement automatisée, permettant la production d’environ 2000 bouteilles à l’heure. Biopress est également engagée sur des projets de développement et de soutien de l’agriculture biologique locale en privilégiant les filières courtes par des accords avec les coopératives mais aussi directement avec les agriculteurs bio du sud-ouest. Dorénavant, la présidence de Biopress sera assurée par Philippe Conti, bras droit de Jean-Jacques Puyoo. Gabriele Peruzzi conservera la direction générale de l’entreprise.

 

Partager cet article avec :