Huile et tourteaux : Avril, l’Iterg et Terres Inovia s’unissent dans Olead

Partager cet article avec :

L’institut spécialiste des corps gras Iterg, Terres Inovia (ex Cetiom, institut technique des producteurs d’oléagineux, de protéagineux, de chanvre et de leurs filières) et Sofiprotéol (société de financement et de développement filiale du groupe Avril) ont créé une filiale technologique commune opérationnelle à partir de janvier 2016. Cette initiative a pour objectif de mutualiser des compétences de trituration de Cetiom et d’Avril et de raffinage d’Iterg afin d’optimiser la réponse aux enjeux technologiques concernant la production d’huile et de tourteaux.

Une filiale unique en Europe

« Cette filiale, dont les compétences sont uniques en Europe, sera le lieu privilégié de réflexion et de réalisation de projets d’intérêt commun entre agriculteurs et organismes stockeurs d’une part, industriels de la trituration et du raffinage d’autre part. Il s’agit d’une structuration importante et d’une évolution significative de l’organisation de l’Iterg au service d’une vision interprofessionnelle » explique l’Iterg.

La nouvelle société Olead SAS sera présidée par Bernard de Verneuil, président de Terres Inovia,et dirigée par Guillaume Chantre, directeur général de l’Iterg. Elle sera implantée à Pessac (33), au coeur du tissu agricole et industriel de la première région agricole d’Europe. S’appuyant sur cet ancrage et sur des compétences et des équipements uniques en Europe, son ambition est de devenir un centre de référence international dans le domaine de la transformation des oléagineux et des protéagineux.

Terres Inovia en bref
La mission de Terres Inovia est d’améliorer la compétitivité des oléagineux, des protéagineux et du chanvre industriel grâce à la technique, en adaptant la production au contexte économique, aux exigences réglementaires et aux demandes sociétales. Ses programmes visent à optimiser la production de graines, à valoriser les produits et à diversifier les débouchés (huile, tourteaux, graines et fibres). Les principales cultures concernées sont le colza, le tournesol, le soja, le lin oléagineux, le pois, la féverole, le lupin et le chanvre industriel. Terres Inovia comptait 137 salariés permanents au 31 décembre 2014 en France, dont 80 % d’ingénieurs et de techniciens. 

Partager cet article avec :