Hexion étend un site de R&D pour développer des résines biosourcées

Partager cet article avec :

Le spécialiste américain des résines thermodurcissables Hexion a annoncé l’extension de son centre de R&D à Edmonton, en Alberta au Canada. Ce nouveau laboratoire est focalisé sur le développement de résines de nouvelles génération pour la fabrication de panneaux de bois OSB. Il s’intéressera notamment à la substitution des phénols que l’on retrouve les résines phénoliques par des composés issus de la biomasse, comme la lignine. A ce propos, l’extension s’appuiera sur les investissements de l’agence provincial Alberta Innovates (AI) pour la production de lignine, au travers de programmes tels que Alberta Bio Future. « En travaillant avec AI, nous nous inscrivons avec notre partenaire stratégique pour accélérer le développement de produits conçus pour panneaux, qui remplacent le phénol par de la lignine ou d’autres matières premières biosourcées« , explique Mark Alness, vice-président senior de la division Produits forestiers en Amérique chez Hexion.

Un investissement pour tester les résines conçues

Outre son extension de laboratoire, le groupe Hexion a indiqué avoir également investi dans une presse à panneaux sur son site d’Edmonton. Cette installation va aider Hexion à effectuer des essais d’applications des panneaux intégrant ses résines biosourcées. Cela permettra d’effectuer des comparaisons en matière de propriétés avec de panneaux traditionnels, ainsi que de fabriquer des pré-séries de panneaux contenant les résines biosourcées développées.

Partager cet article avec :