Green Biologics reçoit 15,4 M£

Partager cet article avec :

Green Biologics, une société britannique spécialisée dans la production de bioéthanol, a levé 15,4 millions de livres (18,5 M€) dans le cadre d’un tour de financement. Il a été mené par le fonds d’amorçage Sofinnova Partners, avec une participation de Swire Pacific Group. Les actionnaires existants de la société ont également participé au tour de table.  « Nous sommes ravis d’accueillir Sofinnova Partners en tant qu’actionnaire principal, ainsi que Swire Pacific comme investisseur stratégique avec le soutien de nos investisseurs existants », a déclaré Sean Sutcliffe, p-dg de Green Biologics. Avant de reprendre : « L’expérience et l’implication de ces nouveaux investisseurs vont nous permettre d’accélérer le développement de notre plateforme technologique ainsi que la commercialisation de nos solutions ; avec un démarrage de nos activités commerciales aux États-Unis prévu pour 2016 ».

Acquisition d’une usine de biobutanol

La société britannique a d’ailleurs profité de cette levée de fonds pour annoncer la finalisation d’un protocole d’accord visant l’acquisition de l’usine de CMEC, un producteur américain d’éthanol. Implantée à Little Falls, dans le Minnesota, cette usine dispose d’une capacité de 87 000 m3 par an d’éthanol. « Cette unité a vocation à devenir, par « retrofit » du process industriel, la première installation de production de butanol biosourcé à une échelle réellement commerciale », précise Green Biologics. Fondée en 2003 et basée à Oxford, la société dispose de laboratoires de recherche à Abingdon (Royaume-Uni). Elle est aussi implantée aux États-Unis, et plus précisément à Gahanna, dans l’Ohio, où elle détient des bureaux, laboratoires et unités industrielles. Elle possède également des bureaux pour ses opérations commerciales et de développement d’activité au Brésil, en Inde et en Chine. La société a développé une technologie de fermentation pour la production de bioéthanol à partir de matière première végétale comme le maïs mais également à partir de biomasse de seconde génération comme les déchets végétaux issus de l’agriculture. Le biobutanol est utilisé dans de nombreuses applications telles que les peintures, les adhésifs, les enduits, les encres, les plastiques, la pharmacie, les ingrédients alimentaires et les produits d’entretien. En dehors de ce composé, la société développe d’autres produits C4 biosourcés comme l’acétone ou encore l’acide butyrique.

Partager cet article avec :