GranBio et son partenaire Solvay rachetent Cobalt Technologies

Partager cet article avec :

SGBio, un joint venture créé discrètement en octobre 2014 entre la société brésilienne GranBio et le groupe belge Solvay, vient d’annoncer le rachat de Cobalt Technologies. Cette société américaine détient une banque de microorganismes et des brevets autour de la production de n-butanol, d’acétone, d’éthanol et de butène renouvelables qui utilisent comme matière première de la biomasse de deuxième génération : bagasse et paille. Le prix d’acquisition n’a pas été divulgué. Selon le support Valor International, les partenaires pourraient prendre une décision l’année prochaine pour augmenter les capacités de production de n-butanol déjà existantes de Cobalt, un projet qui pourrait représenter 250 millions de dollars d’investissement.

Commentant cette transaction, José Matias, CEO de Solvay Coatis, a déclaré : « SGBio va considérablement renforcer sa position sur les marchés du bio-butanol et de la bio-acétone, grâce à ce saut de connaissances. Ceci est essentiel pour les projets actuels et futurs de la société et pour son développement dans l’industrie des biotechnologies utilisant de la biomasse ».

Solvay déjà partenaire de Cobalt Technologies

Solvay était déjà partenaire de Cobalt Technologies depuis 2011. Les associés avaient notamment conclu un protocole d’accord concernant la construction de bioraffineries pour la production de n-butanol à partir de bagasse.

Quant au partenariat entre le groupe Solvay et GranBio, il remonte à août 2013. Les deux sociétés avaient annoncé leur volonté de construire ensemble une unité de production de n-butanol biosourcé 2G au Brésil pour un démarrage prévu initialement en 2015.

En attendant, la société brésilienne GranBio a toutefois inauguré en octobre 2014 une unité de production d’éthanol biosourcé de 2e génération. Implantée à São Miguel dos Campos, dans l’État brésilien d’Alagoas, cette unité dispose d’une capacité de production initiale de 82 millions de litres d’éthanol par an. GranBio a investi 190 millions de dollars (150M€) dans ce projet.

Partager cet article avec :