Goodyear recycle des cendres de déchets de riz dans les pneumatiques

Partager cet article avec :
De la silice d'origine végétal en renfort de pneus.
De la silice d’origine végétal en renfort de pneus.

Le pneumaticien Goodyear a annoncé qu’il envisageait d’utiliser des cendres issues de déchets de la culture du riz comme renfort dans la formulation de pneus. Les cosses et pailles issues de la culture du riz sont traditionnellement brûlées pour générer de l’énergie, produisant des cendres jusqu’alors expédiées en décharge. Or ces cendres sont riches en silice. Goodyear propose de leur trouver ce nouvel usage sachant que la silice améliore la performance des pneus en diminuant la résistance au roulement, ce qui permet des économies de carburant.

Deux ans de recherches

Cela fait deux ans que Goodyear teste cette silice dans son centre d’innovation. La société est en train de négocier avec les fournisseurs potentiels pour l’achat de cendres de déchets de riz.
« L’utilisation de ces cendres fournira à Goodyear offre une source de silice tout en aidant à réduire la quantité de déchets mis en décharge », a déclaré Joseph Zekoski, directeur technique. « Cela illustre l’engagement de Goodyear dans l’innovation et l’environnement. »

Chaque année plus de 700 millions de tonnes de riz sont récoltées dans le monde entier, selon l’Organisation des Nations Unies et l’élimination de la cosse de riz est un défi environnemental.

Partager cet article avec :