Genopole se réjouit de la nomination de Thierry Mandon

Partager cet article avec :
Thierry Mandon, nouveau secrétaire d'état chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Thierry Mandon, nouveau secrétaire d’état chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche.

On connaît enfin l’identité du nouveau secrétaire d’état chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche, auprès de la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Il s’agit de Thierry Mandon. Il occupait la fonction de secrétaire d’état à la réforme de l’état et à la simplification, auprès du premier ministre depuis juin 2014. Il remplace Geneviève Fioraso qui a quitté le gouvernement pour raisons de santé.

Diplômé de l’Institut d’Études politiques de Paris, il a exercé une fonction de consultant en stratégie d’entreprise et gestion des ressources humaines, de 1986 à 1995, tout en embrassant une carrière politique qui l’a conduit par deux fois à un mandat de député de la 9e circonscription de l’Essonne.

Un fondateur du Genopole d’Evry

Genopole se réjouit de la nomination de Thierry Mandon qui fut président fondateur du cluster dédié aux sciences de la vie et aux biotechnologies, situé à Evry (Essonne), de 1998 à 2014. « Thierry Mandon a démontré pendant ces seize années un attachement profond à la recherche et à l’innovation. Il connaît également très bien l’enseignement supérieur pour avoir entretenu pendant ces années de présidence, des liens étroits avec les universités d’Evry et de Paris Sud. C’est un homme d’une honnêteté sans pareil, doté d’une vive intelligence et d’une capacité d’adaptation impressionnante. A l’écoute, il sait faire confiance aux personnes qui l’entourent et agit, sans dogmatisme, pour faire avancer les projets. biotechnologies, situé à Evry (Essonne), de 1998 à 2014 » a déclaré Pierre Tambourin, directeur général de Genopole, ajoutant que Thierry Mandon a joué un rôle majeur dans le développement du cluster. « Il est probablement l’homme qui a permis au biocluster de bénéficier d’un soutien politique et financier pérenne des collectivités publiques et de l’Etat. Sur le plan humain, je dirais qu’il est tout simplement un homme délicieux dont on a envie de devenir l’ami ».

Partager cet article avec :