Genopole récompense trois jeunes sociétés innovantes

Partager cet article avec :
De gauche à droite : Cyrille Pauthenier (Abolis), Julien Fils (Metemis), Antoine Hubert (Ynsect) et au second plan, Sébastien Duprat de Paule, responsible R&D Chimex, sponsor du concours, et Éric Lameignère, directeur Genopole Entreprises.

Metemis, Ynsect et Abolis. tels sont les noms des trois lauréats de la troisième édition du concours de jeunes entreprises innovantes dans les secteurs de l’environnement, l’agronomie et l’industrie de Genopole. Le premier prix du concours a été remis à Metemis, qui vise à « fabriquer des capteurs miniatures pour mesurer les concentrations d’ions dans des liquides », selon Julien Fils, porteur du projet. Les marchés de la surveillance des eaux industrielles et des eaux de surface constituent le premier objectif d’application de Metemis qui devrait commercialiser ses premiers capteurs au premier trimestre 2014. Genopole a également attribué deux prix spéciaux. Le prix spécial « potentiel industrie » a récompensé Ynsect. La société développe « la bioconversion par des insectes de résidus organiques, ainsi que la transformation de ces insectes en nutriments et en produits alimentaires », selon Genopole. Enfin Abolis a reçu le prix spécial « potentiel technologique ». La société s’appuie sur la biologie de synthèse pour concevoir à façon des micro-organismes capables de produire des molécules chimiques à usages industriels à partir de la fermentation de sucres et de biomasses. Les premières applications visées concernent les bioplastiques et la chimie fine (phytosanitaire, compléments alimentaires, industrie pharmaceutique).

Le prix en numéraire est couplé par un accompagnement de Genopole Entreprises avec notamment un hébergement de six mois au Genopole.

 

Partager cet article avec :