Fulcrum Bioenergy investit dans le biokérosène dans le Nevada

Partager cet article avec :

Le projet avance. Le ministère américain de l’Agriculture vient d’octroyer à l’entreprise américaine Fulcrum Bioenergy un prêt garanti de 105 millions de dollars (environ 81 M€) pour son projet Sierra Biofuels. La société va ainsi construction une bioraffinerie à McCarran, dans le Nevada (États-Unis) pour la production de biokérosène à partir de déchets municipaux solides. Un investissement estimé à 260 M$ pour mener à bien la construction de cette usine qui serait l’une des premières sur le sol américain pour la production de kérosène d’origine non fossile.

Une valorisation des déchets

Sans préciser son calendrier, Fulcrum Bioenergy indique que les permis sont obtenus, et que l’ingénierie d’avant-projet et la préparation du site ont été achevées. Les contrats d’approvisionnement en déchets municipaux solides ont aussi été sécurisés, à hauteur d’environ 200000 tonnes par an. Les capacités de la future usine devraient atteindre les 11 millions de gallons par an (41,6 millions de litres/an). Fulcrum Bioenergy emploiera un procédé de gazéification couplé à un procédé Fischer-Tropsch pour la conversion des déchets en kérosène paraffinique. La technologie a déjà fait ses preuves pour la production de kérosène, de diesel et d’éthanol dans l’usine pilote de l’entreprise à Durham, en Caroline du Nord.

En aval, des contrats sont également signés. Notamment avec la compagnie aérienne Cathay Pacific pour la fourniture de biokérosène à hauteur de 1,4 milliard de litres sur une période de 10 ans (2 % de la consommation annuelle en carburant de la compagnie).

Partager cet article avec :