FranceAgriMer dévoile une étude sur les enjeux de 4 molécules

Partager cet article avec :

Alcimed, société de conseil en innovation et développement de nouveaux marchés, vient de réaliser une étude pour le compte de FranceAgriMer sur la valorisation non-alimentaire et non-énergétique de la biomasse. Cette analyse détaille les logiques d’acteurs et les filières d’approvisionnement de 4 produits dans leur version biosourcée : l’éthanol, l’acide succinique, l’acide acrylique et le linalol. Le choix de ces produits n’est pas anodin. Ils sont en effet issus de la filière de l’amidon, du sucre, des huiles végétales et de la lignocellulose, correspondant aux principales filières végétales agricoles et sylvicoles en France.

FranceAgriMer est un établissement national des produits de l’agriculture et de la mer qui exerce ses missions pour le compte de l’État, en lien avec le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt. Fin 2009, le ministère lui a confié la mise en place d’un Observatoire national des ressources en biomasse (ONRB), ayant pour objectif principal le recensement et l’estimation de ces ressources, au vu du développement des énergies renouvelables. Cette étude s’inscrit dans le cadre de cet observatoire. Elle permet à FranceAgriMer d’élargir ses connaissances en matière de modèles économiques sur la valorisation non alimentaire et non énergétique de la biomasse.

L’étude est disponible sur le site de FranceAgriMer : www.franceagrimer.fr

 

Partager cet article avec :