Formulation : Croda inaugure un centre d’innovation à Liverpool

Partager cet article avec :
Croda a implanté son centre d’innovation sur la formulation au sein du MIF de Liverpool.

Le producteur d’ingrédients de spécialités renouvelables Croda a officialisé l’ouverture d’un centre de R&D sur les sciences de la formulation à Liverpool au Royaume-Uni. Cette installation sera implantée au sein du Materials Innovation Factory (MIF), une structure dédiée aux matériaux innovants émanant d’un partenariat public-privé entre l’Université de Liverpool, Unilever et le Conseil britannique de l’enseignement supérieur. Le nouveau centre va permettre à Croda d’approfondir son savoir-faire en formulation assistée par des technologies automatisées : compréhension des interactions des ingrédients, développement d’une formulation optimisée pour la délivrance des actifs, formulations via des plateformes robotisées, encore analyse avancée de données, etc. « L’accès à la capacité de pointe du MIF nous permettra d’améliorer notre réputation en matière de formulation innovatrice en adoptant des technologies à haut débit et la science des matériaux assistée par ordinateur pour réaliser pleinement le potentiel de nos produits existants et futurs, tout en nous aidant à développer de nouvelles façons de répondre aux besoins des consommateurs sur les marchés en évolution rapide », explique Surinder Chahal, vice-président Innovation Long Terme pour l’hygiène personnelle chez Croda.

Une focalisation sur les tensioactifs renouvelables

La société britannique Croda s’est illustrée dernièrement au travers de développements dans le domaine des surfactants renouvelables. En mai 2015, il a initié son programme Eco Project visait à rendre durable la production de tensioactifs sur son site d’Atlas Point (Delaware, Etats-Unis). Ce projet visait notamment à implémenter un procédé utilisant du bioéthanol au lieu d’éthylène issu de la pétrochimie. Plus récemment, Croda s’est illustré via une opération de croissance externe, en reprenant en juillet 2017 le Suédois Enza Biotech.

 

Partager cet article avec :