Fermentalg veut piéger le CO2 de l’air avec des microalgues

Partager cet article avec :
Pierre Calleja, le président-fondateur de Fermentalg.
Pierre Calleja, le président-fondateur de Fermentalg.

Fermentalg, société de biotechnologie industrielle spécialisée dans la production d’huiles et de protéines issues des microalgues, annonce sa participation aux manifestations organisées en marge de la COP21, la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015.

Fermentalg présentera notamment, en exclusivité mondiale, une nouvelle technologie de captation de CO2 grâce aux microalgues. Cette technologie, testée par Fermentalg et ayant donné lieu au dépôt d’un brevet, permet d’éliminer directement le CO2 présent dans l’atmosphère en le transformant en un minéral (carbonate de calcium). Les microalgues exploitées par Fermentalg sont également capables de capter les particules fines NOx issues notamment des gaz d’échappement afin de purifier l’air en milieu urbain.

Fermentalg sera présent tout au long de la COP21 aux côtés de ses partenaires :

  • Sur le stand de l’INPI au Grand Palais du 4 au 10 décembre dans le cadre du dispositif Solutions COP21 dédié à la promotion des solutions innovantes pour le climat,
  • Dans la villa Shamengo du futur sur le salon Génération Climat au Bourget du 30 novembre au 11 décembre et durant la soirée immersive le 3 décembre au Palais d’Iéna,
  • Avec Suez, partenaire officiel de la COP21 et membre fondateur de Solutions COP21. Dans le cadre d’une démarche collaborative avec Vivapolis (marque française de la Ville Durable), Suez et Fermentalg exposeront leurs solutions au Grand Palais.
Partager cet article avec :