Fermentalg : Pierre Calleja quitte définitivement la société

Partager cet article avec :
Fermentalg
Fermentalg est spécialisé dans l’exploitation des microalgues.

Fondateur de Fermentalg et jusqu’à présent président du conseil d’administration de la société, Pierre Calleja vient de démissionner de l’ensemble de ses mandats.

Son départ de la société a été programmé en deux temps. Il a d’abord cédé la direction opérationnelle à Andrew Echatti en décembre 2015. Ce dernier, diplômé de la Chicago Booth School of Business et titulaire d’un MBA de la Ghent University (Belgique), avait été recruté quelques mois plus tôt au poste de directeur financier, en provenance de Gilead Sciences. Puis en mai de cette année, c’est Philippe Lavielle qui est entré au conseil d’administration pour en prendre aujourd’hui la présidence à la place de Pierre Calleja. Diplômé d’HEC et de l’International Institute for Management Development (IMD), Philippe Lavielle est expert en management de sociétés innovantes, principalement dans le secteur des biotechnologies. Il a notamment passé plus de 20 ans au sein du groupe Genencor, racheté par DuPont. De 2011 à 2014, il a occupé la fonction de p-dg de Virdia, société spécialisée dans le traitement de la biomasse cellulosique pour la production de biocarburants et de bioproduits, avant de prendre, en juillet 2014, plusieurs fonctions d’administrateur au sein de start-ups californiennes.

Philippe Lavielle et Andrew Echatti, les nouveaux hommes clés

Autre équipe, autres orientations stratégiques. « Depuis ma nomination comme administrateur en mai dernier, nous avons initié un important travail, en étroite collaboration avec la direction générale, afin de préciser les objectifs stratégiques élaborés début 2016. Je vais désormais m’investir davantage dans le rayonnement stratégique de Fermentalg et le soutien à son équipe de direction » a déclaré Philippe Lavielle à l’occasion de sa nomination.

Ce renouvellement à la tête de Fermentalg entérine définitivement le passage de Fermentalg d’une société de recherche à une société de développement qui doit maintenant porter 5 produits au stade industriel, dont un premier produit, le DHA, qui devrait être mis sur le marché d’ici à la fin de l’année.

Partager cet article avec :