Fermentalg monte dans le capital de Proléalg

Partager cet article avec :
Pierre Calleja, le président-fondateur de Fermentalg.
Pierre Calleja, le président-fondateur de Fermentalg.

Finalement la société Proléalg, formée fin 2012, va passer sous le contrôle de Fermentalg à 65%. Sofiprotéol vient en effet de céder une partie de ses parts dans la coentreprise, alors qu’initialement il devait détenir 70 % du capital et financer l’industrialisation du projet.

Les installations de Fermentalg mises à profit

C’est donc Fermentalg qui gérera le pilotage industriel du programme qui prévoit la production d’huiles oméga 3 issues de microalgues. Il sera effectué au sein de son unité de développement industriel qui dispose d’une capacité de 4 x 20 m3 et dont la mise en service est prévue fin 2015. « Grâce aux fonds levés lors de notre introduction en Bourse et conformément à l’utilisation prévue de ces fonds, nous allons nous doter d’un outil industriel d’une capacité 4 fois supérieure à celle de l’unité initialement prévue dans la coentreprise. Il est donc naturel que le pilotage du programme en partenariat avec Sofiprotéol soit réalisé directement sur notre site », a expliqué Pierre Calleja, fondateur et p-dg de Fermentalg.

Selon les termes du nouvel accord, Oleon, la filiale de Sofiprotéol, distribuera de manière non exclusive les produits fabriqués par Fermentalg au sein de son unité de développement industriel. En outre, les groupes pourront envisager la production et/ou la commercialisation au sein de Proléalg de toutes molécules d’intérêt, au delà des molécules initialement identifiées, à savoir l’EPA (eicosapentoénoïque) et le DHA (docosahexaénoïque).

Partager cet article avec :