Fermentalg lauréat du prix Aquitaine Océan 2012

Partager cet article avec :
Fermentalg
Fermentalg est spécialisé dans l’exploitation des microalgues.

Fermentalg, société de biotechnologie industrielle spécialiste des microalgues,  vient de recevoir le prix Aquitaine Océan 2012 assorti d’une dotation en fonds propres de 1 million d’euros. Le prix a été remis à Pierre Calleja, fondateur et président-directeur général de Fermentalg, par Alain Rousset, président du Conseil régional d’Aquitaine, à l’occasion des 8ème Assises de l’économie maritime et du littoral, organisées cette année à Biarritz. Le prix Aquitaine Océan récompense des projets innovants dans l’exploitation des ressources marines, le transport maritime, la construction navale, le nautisme, les activités portuaires, la sécurité en mer ou les éco-industries marines…  Cette année, Fermentalg a été retenu parmi une cinquantaine de dossiers présentés au jury.

A l’origine de ce prix, deux partenaires dont l’IRDI qui est un acteur français du capital investissement régional, avec plus de 100 M€ sous gestion. Il compte parmi ses actionnaires la Caisse des Dépôts, les régions Midi-Pyrénées et Aquitaine, la Caisse d’Epargne Midi-Pyrénées, le Groupe Banques Populaires, le Groupe EDF ou le Groupe Ionis. « Associer le développement économique et l’environnement est un des grands thèmes d’investissement de l’IRDI, auquel répond parfaitement Fermentalg. Qui plus est, la société représente en quelque sorte le versant maritime de l’Aerospace Valley, ce qui ajoute encore à son intérêt », a estimé Séverine Taillades, directeur de participations de l’IRDI. Le second financeur de ce prix est le fonds Atalaya géré par ACE Management et dédié à la filière maritime. Ce dernier a surtout retenu le potentiel de Fermentalg dans les biocarburants, même s’il s’inscrit dans un horizon plus lointain que la production de bioproduits. « Le secteur des biocarburants basé sur des ressources marines s’annonce très prometteur pour les énergies du futur et Fermetalg est une véritable pépite dans ce domaine. On peut imaginer que, à terme, les travaux réalisés par cette société puissent servir les motoristes aéronautiques, ce qui serait un véritable bouleversement pour cette industrie », a commenté Julien Czajka, directeur d’investissement d’ACE Management.

Partager cet article avec :