Farnésène : Amyris prévoit un dégoulottage à Brésil

Partager cet article avec :
Le site d'Amyris à Brotas au Brésil.
Le site d’Amyris à Brotas au Brésil.

La société de biotechnologie industrielle Amyris a le projet d’augmenter la capacité de fermentation de son unité de production de Brotas au Brésil. Ce projet est destiné à répondre à la demande croissante en farnésène et dérivés pour le domaine des arômes et des parfums. La construction devrait commencer au second semestre pour un démarrage en 2018.

La société est désormais en pourparlers avec des partenaires pour financer ce projet.
« Nous devrions avoir développé cinq nouvelles molécules de haute performance pour le secteur du parfum, ou plus, d’ici à la fin 2016. Ceci, combiné à la forte demande de farnésène, nous a permis de lancer ce projet à Brotas. Nous sommes très satisfaits de notre filiale brésilienne qui est en passe de devenir l’un des plus importants fournisseurs d’ingrédients pour parfums et arômes dans le monde » a expliqué la société dans un communiqué.

Forte croissance dans les arômes et parfums
L’activité Soins personnels (arômes, parfums, ingrédients alimentaires et ingrédients cosmétiques) est le plus important segment d’Amyris. Il a réalisé 25 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2015 (sur un total de 34,2 M$) et devrait atteindre les 40 M$ en 2016.

A l’horizon 2020, la société table sur plus de 200 M$ de revenus globaux, notamment au travers de ses collaborations avec les grands leaders mondiaux des arômes et parfums.

Partager cet article avec :