Evonik : du PA-12 à partir d’un acide laurique biosourcé

Partager cet article avec :
evonik
Evonik travaille à la production de polyamide 12 biosourcé.

Le groupe allemand Evonik annonce qu’il a commencé à exploiter une unité pilote de production d’acide ω-amino laurique (amino acide en C12) à Slovenska Lupca, en Slovaquie, à partir de matière première biosourcée comme l’huile de palme. Cet amino acide linéaire est pressenti pour offrir une alternative au lauryl lactame, un amino acide cyclique en C12 d’origine fossile actuellement utilisé pour produire du polyamide 12 par ouverture de cycle. Par ces travaux, Evonik ouvre une voie biosourcée à la production de PA-12 sachant que la voie fossile passant par le lauryl lactame, démarre avec le butadiène, une oléfine en C4 qui pourrait faire l’objet de tensions (conséquence de la faible production de C4 dans les nouveaux vapocraqueurs sur base éthane).
Le développement du procédé a été financé par le ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche. « À long terme, cette nouvelle matière première nous rendra moins dépendants des ressources fossiles et permettra à notre production, intégrée en amont, de s’appuyer sur un deuxième pilier », a déclaré Gregor Hetzke, en charge de la Business Unit Performance Polymers d’Evonik.

Une unité de PA-12 en construction à Singapour

Rappelons qu’Evonik est l’un des grands acteurs mondiaux du PA-12. Il envisage d’ailleurs la construction d’une nouvelle unité de production à Singapour selon le procédé conventionnel passant par le butadiène, le cyclododécadriène (CDT), puis le lauryl lactame. Avec une mise en service planifiée pour 2014, il s’agira de la seconde usine au monde d’Evonik pour ce plastique de spécialité, le groupe allemand en produisant aujourd’hui à Marl, en Allemagne, sachant que la production de CDT avait été arrêtée pendant huit mois en 2012 suite à un incendie. Que ce soit dans l’automobile, les sports, la production de pétrole brut ou le photovoltaïque, Evonik propose une gamme complète de polyamides dont les propriétés ont été adaptées depuis plus de 40 ans, en étroite collaboration avec ses clients. Les noms commerciaux de ses PA-12 sont Vestamid pour la construction et Vestosint pour le domaine des revêtements.

Partager cet article avec :