Erik Orsenna devient administrateur de Carbios

Partager cet article avec :

La société Carbios, qui développe des plastiques végétaux biodégradables de nouvelles génération, annonce l’arrivée d’Erik Orsenna en tant qu’administrateur au sein de son conseil d’administration. « La légitimité acquise par ce dernier pour s’exprimer, comme économiste, écrivain et essayiste, sur les grands enjeux économiques et environnementaux, en fait un interlocuteur à la fois naturel et privilégié pour accompagner le développement de Carbios » a déclaré la société.

Erik Orsenna partage avec Carbios la conviction que les déchets plastiques doivent redevenir matière première. « Les matières premières sont les cadeaux que nous fait la terre »,soulignait Erik Orsenna dans son ouvrage Voyage aux pays du coton : Petit précis de mondialisation. Une conception qui entre en parfaite résonance avec la démarche de Carbios : « Je suis ravi de rejoindre Carbios qui développe des solutions biologiques innovantes à un problème économique et environnemental grandissant : les déchets plastiques », déclare ainsi Erik Orsenna.

Relever le défi de l’économie circulaire

Selon Jean-Claude Lumaret, directeur général de la société, « Carbios s’est allié avec les meilleurs pour apporter des solutions à cet enjeu majeur : alors que les déchets plastiques sont de plus en plus nombreux et sont bien trop peu recyclés, avec seulement 20 % de déchets plastiques recyclés en France,comment rendre utiles, recyclables ou dégradables ces déchets ? ». « Si l’on repense le cycle de vie des polymères, on peut penser que le déchet plastique deviendrademain une nouvelle matière première pour recréer de la valeur », conclut Jean-Claude Lumaret.

Rappelons que Carbios est le chef de file du projet collaboratif Thanaplast.  Positionné dans le domaine de la valorisation des déchets plastiques en fin de vie, il associe plusieurs partenaires académiques et industriels (Inra, CNRS, Université de Poitiers, TWB, Deinove, Limagrain, Groupe Barbier). Ce projet de 60 chercheurs est doté d’un budget de 22 M€ sur 5 ans. Il est soutenu par Oseo à hauteur de 9,6 M€. Carbios porte l’essentiel du budget – 15 M€ – et recevra un financement de 6,8 M€ sur les 9,6 M€ octroyés par Oseo.

Partager cet article avec :