Epichlorhydrine biosourcée : Solvay certifié pour son Epicerol

Partager cet article avec :

La filiale Advanced Biochemical Thailand (ABT) du chimiste belge a annoncé l’obtention d’une certification de la part de Rountable on Sustainable Biomaterials (RSB), une ONG suisse de promotion des biomatériaux. ABT devient pour l’occasion le premier acteur de la chimie biosourcée à obtenir cette homologation. « Nous sommes extrêmement fiers de recevoir cette évaluation qui est reconnue par une les principales ONG », se félicite Bruno Van Parys, vice-président d’ABT. La société a été primée pour la production de l’Epicerol, épichlorhydrine 100 % biosourcée, à partir de glycérol végétal, un dérivé de la production oléochimique et de biodiesel. Il s’agit d’une molécule servant d’intermédiaire pour la fabrication de résines époxy à destination du secteur des revêtements et des composites. La technologie de production de l’Epicerol de Solvay avait d’ailleurs remporté le prix de l’innovation lors du dernier salon JEC Asia.

Deux unités de production en Asie

Filiale de du groupe Vinythai (société-fille de Solvay), ABT exploite une usine de production d’Epicerol d’une capacité de 100 000 t/an en Thaïlande. Usine qui avait été primée lors des WBM Bio Business Awards 2015 à Amsterdam dans la catégorie Usine à échelle commerciale de l’année. Il ne s’agit pas de la seule unité d’épichlorhydrine biosourcée que le chimiste belge exploite en Asie, puisque le groupe opère une autre unité de 100 000 t/an à Taxing en Chine.

Partager cet article avec :