EPDM : Le ballon de la coupe du monde de football 2018 sera biosourcé

Partager cet article avec :
Le ballon du Mondial 2018 de football contient de l’EPDM biosourcé d’Arlanxeo (c)Adidas

Le groupe Arlanxeo a indiqué que son produit Keltan Eco, monomère éthylène-propylène-diène (EPDM) biosourcé, a été choisi par l’équipementier sportif Adidas pour la fabrication de ses prochains ballons Telstar 18. Ainsi, Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Neymar et consorts pourront utiliser ces ballons biosourcés lors de la prochaine coupe du monde de football se tenant en juin prochain en Russie. Le Keltan Eco 6950 d’Arlanxeo a été intégré à la couche supérieure du ballon pour ses caractéristiques optimales d’élasticité, de résilience, de densité, de dureté et de poids ainsi que sa bonne processabilité. Ce caoutchouc synthétique biosourcé est également pratique pour la fabrication des ballons, démontrant une bonne processabilité. « Nous voulions créer un nouveau ballon de football utilisant des matériaux de haute technologie qui ont des caractéristiques de performance impressionnantes et qui sont également durables », explique Stefan Bichler, directeur des projets de la division Football d’Adidas.

Un élastomère issu d’éthylène biosourcé

Le Keltan Eco est un élastomère EPDM élaboré à partir d’éthylène issu de canne à sucre. Avec un contenu biosourcé pouvant varier entre 50 et 70 %, ce produit est disponible actuellement en six différents grades, dont cinq ont été lancés en 2013 par Lanxess. Le Keltan Eco trouve des applications dans le secteur automobile, des loisirs, des matériaux de construction (joints de fenêtres) ou encore des revêtements de sols d’installations sportives. Il est commercialisé depuis 2016 par Arlanxeo, coentreprise entre le chimiste allemand basé à Cologne et le pétrochimiste saoudien Saudi Aramco.

 

Partager cet article avec :