Enzymes : collaboration entre Protéus et Syngenta

Partager cet article avec :

La société de biotechnologie industrielle Protéus a noué un partenariat avec le spécialiste de la protection des cultures Syngenta. La collaboration vise à l’optimisation d’une enzyme à l’aide des outils brevetés d’ingénierie L-Shuffling et Evosight de Protéus. Ces technologies vont ainsi aider à rendre les applications industrielles de l’enzyme de Syngenta rentables notamment pour les secteurs de la santé, de la chimie fine et de spécialités, l’environnement ou encore les bioénergies. Ce n’est pas la première fois que les deux entreprises collaborent dans le domaine enzymatique, puisque « plusieurs accords de R&D » ont eu lieu entre les deux parties depuis 2008. Ils ont notamment permis « un long historique d’optimisations enzymatiques réussies » en ce qui concerne les activités, les procédés et les spécificités de substrats.

Protéus, un acteur engagé sur la R&D

La filiale du groupe PCAS dédiée à la biotechnologie industrielle s’est illustrée ces dernières années par sa participation à plusieurs projets collaboratifs de R&D. Protéus est notamment le porteur du programme Green Epoxy lancé en 2014, qui a pour objectif de développer une alternative biosourcée et non toxique aux résines époxy. Il a également pris part au projet européen GreeNanoFilms, dédié à l’élaboration de films nanostructurés à partir de glycopolymères pour des applications en bioélectronique. Mais la société s’est aussi illustrée dans le domaine de la valorisation des pneumatiques usagés via sa collaboration avec Michelin, SDTech et le CEA sur le projet TREC Régénération.

Partager cet article avec :