Enerkem recrute en Alberta



Partager cet article avec :
Enerkem
Enerkem valorise des déchets solides non recyclables.

La société canadienne Enerkem lance officiellement le processus de recrutement de plus de 30 postes pour son unité industrielle de transformation de déchets en biocarburants d’Edmonton, en Alberta. « Il s’agit d’une période particulièrement exaltante pour nous tous chez Enerkem », a déclaré Vincent Chornet, p-dg du groupe.  « La construction de notre nouvelle usine avance à grands pas.  Des pièces d’équipement industriel majeures sont déjà en place et nous embauchons maintenant les futurs employés de notre filiale à Edmonton. » 

L’usine Enerkem Alberta Biofuels, l’une des premières usines de transformation de ce type à être construite en Amérique du Nord, utilisera les matières résiduelles vouées à l’enfouissement de la ville d’Edmonton pour produire des carburants et produits chimiques renouvelables à l’échelle locale.

Grâce à sa technologie thermochimique exclusive, Enerkem convertit les résidus solides disponibles en abondance (textiles mélangés, plastiques, fibres, bois et autres déchets non recyclables) en gaz de synthèse, puis en méthanol, éthanol et autres produits intermédiaires entrant dans la fabrication de produits de consommation courante. Le siège social d’Enerkem est situé à Montréal et l’entreprise exploite une usine pilote et une usine de démonstration au Québec. La première unité industrielle d’Enerkem est actuellement en construction à Edmonton en Alberta. L’entreprise projette par ailleurs la construction de plusieurs installations similaires aux États-Unis et au Canada qui permettront la transformation de déchets solides provenant de municipalités.

Partager cet article avec :