Enerkem dans l’édition 2014 du « Global Cleantech 100 »

Partager cet article avec :
L'usine d'Enerkem en Alberta.
L’usine d’Enerkem en Alberta.

La société canadienne Enerkem, un producteur de biocarburants et produits chimiques verts à partir de matières résiduelles, a été nommée à nouveau dans l’édition 2014 du palmarès Global Cleantech 100. Ce classement est proposé par Cleantech Group, une société de recherche et de consulting axée sur l’innovation dans les domaines de l’énergie et l’environnement.

La liste Global Cleantech 100 représente les idées les plus novatrices et prometteuses en matière de technologies propres. Comprenant les entreprises les mieux placées pour relever les défis des technologies propres de demain, le palmarès Global Cleantech 100 est une liste exhaustive d’entreprises privées qui sont les plus susceptibles d’influencer le marché.

« Nous sommes honorés de faire partie de ce groupe d’entrepreneurs inspirants », a déclaré Vincent Chornet, p-dg d’Enerkem. « Le lancement de notre première usine commerciale à pleine échelle à Edmonton a constitué une étape majeure. Alors que nous faisons notre entrée sur les marchés mondiaux, nous sommes enthousiastes à l’idée de travailler avec plusieurs collectivités du monde entier pour accélérer la transition vers une économie circulaire. »

La liste Global Cleantech 100 est établie en combinant des données de recherche exclusives de Cleantech Group avec les évaluations qualitatives pondérées de centaines de candidatures et les appréciations d’un jury international formé de 84 experts. Seules les entreprises indépendantes et non cotées du secteur des technologies propres sont susceptibles de s’ajouter à la liste.

Un éclairage sur les tendances

« Chaque année, le palmarès Global Cleantech 100 apporte un éclairage inestimable sur les entreprises qui, selon des acteurs clés du marché, sont les plus susceptibles d’avoir une influence importante au cours des cinq à dix prochaines années », explique Richard Youngman, directeur général, Europe et Asie, Cleantech Group et créateur du programme. « Au fil du temps, l’évolution de la composition de la liste Global Cleantech 100 nous informe des grandes tendances et des sous-secteurs à surveiller et nous donne un aperçu de ce que sera l’avenir. »

Cette année, 5 995 entreprises provenant de 60 pays ont présenté leur candidature, un nombre qui a été réduit à 327 entreprises après pondération et évaluation. Ces finalistes ont été examinés par le jury d’experts de Cleantech Group pour en arriver à la liste définitive de 100 entreprises provenant de 17 pays.

Partager cet article avec :