Emmanuel Pajot, nouveau directeur de Biovitis

Partager cet article avec :
Emmanuel Pajot
Emmanuel Pajot

Depuis le 5 septembre 2016, Emmanuel Pajot est le nouveau directeur de Biovitis (groupe GreenTech). Il aura pour mission de permettre à Biovitis, de franchir une nouvelle étape de son développement en renforçant sa structuration, et de mener à bien les dossiers stratégiques d’innovations produits actuellement en cours.

Sa connaissance du secteur de l’agronomie et de sa réglementation, ainsi que son expertise dans l’organisation des sociétés autour des projets d’innovations produits et services, seront des atouts importants pour Biovitis, dans un contexte concurrentiel de plus en plus fort où la qualité et la connaissance technique des produits et leurs conditions d’application sont des facteurs clés de succès.

Parcours

Agé de 40 ans, diplômé de l’Ecole National Polytechnique de Toulouse (DU Biotechnologies Végétales), Emmanuel Pajot a un parcours professionnel de plus de 15 ans dans le secteur de l’agronomie et des projets de recherche nationaux et Européens. Il a débuté sa carrière au sein du centre technique Végénov-BBV basé en Bretagne. En 2007, il rejoint le pôle de compétitivité Végépolys basé à Angers pour y créer le service « qualité sanitaire des semences et des plantes » et permettre aux PME de ce secteur d’accélérer leurs projets d’innovation produits et services. En octobre 2010, il rejoint la PME innovante Agrauxine en tant que directeur R&D et Affaires réglementaires. Celle-ci est alors rachetée en février 2014 par le groupe français Lesaffre spécialiste de la fermentation et des microorganismes. Homme de terrain, humain, favorisant le développement économique au service de l’environnement, il s’est investi dans plusieurs associations professionnelles dont l’Association Française de Protection des Plante (AFPP) et IBMA France (Association Internationale des Industriels du Biocontrôle).
A propos de Biovitis

Biovitis, PME industrielle du groupe GreenTech développe, fabrique, formule et commercialise des produits à base de microorganismes bénéfiques ou de leurs dérivés, dans 4 secteurs d’activité : l’agriculture, l’environnement, la santé/bien-être et l’agro-alimentaire.

Partager cet article avec :