Emertec lance un fonds écotechnologies de 50 M€

Partager cet article avec :

Nommé Emertec 5, le nouveau fonds d’Emertec est doté de près de 50 millions d’euros. Il s’agit d’une « nouvelle génération de fonds d’amorçage dédié aux écotechnologies », s’est félicité Bernard Maitre, président du directoire de la société de capital risque française. Créée en 1999, Emertec confirme avec ce nouveau fonds sa stratégie d’investissement dans les écotechnologies, c’est-à-dire les domaines de l’énergie, de la chimie verte et de l’environnement. « Dans les écotechnologies, il y a encore beaucoup de choses à faire. Nous sommes sûrs de trouver des pépites », a souligné Eric Marty, membre du directoire d’Emertec. La société qui a financé environ 60 start-up compte actuellement dans son portefeuille les sociétés Fermentalg et Olygose notamment.

Le fonds Emertec 5 a été constitué avec les participations de Bpifrance, à hauteur de 23 M€, le Fonds européen d’investissement à hauteur de 15 M€ puis d’industriels : Siclaé, Areva, GDF Suez et Unigrains. Le dirigeant attend l’entrée de deux à quatre nouveaux industriels dans le fonds Emertec 5 pour atteindre les 55 à 60 M€ d’ici à 6 mois. Ce fonds devrait permettre 15 à 20 participations pouvant aller jusqu’à 5 M€. Dans le domaine de la chimie verte et de la bioéconomie, Emertec entend « poursuivre l’exploration de la biodiversité », indique Eric Marty. La société a ainsi mené le premier tour de table de la start-up Ynsect en février 2013. Emertec veut également « bénéficier des progrès fulgurants des biotechnologies » et « diffuser les produits biosourcés dans tous les domaines », selon Eric Marty.

Partager cet article avec :