Emballage : Barbier et Novamont lancent un sac plastique biosourcé et compostable

Partager cet article avec :

Le producteur français de films plastiques s’est associé au producteur italien de bioplastiques Novamont pour mettre au point un nouveau produit : le Ma-Ter-Bio. Il s’agit d’un sac entièrement compostable en compostage domestique, qui est élaboré à partir d’amidon et d’huile de tournesol. Contenant 35 % de plastique biosourcé pour l’heure, le Ma-Ter-Bio peut accroître cette part à plus de 50 %, à en croire les deux partenaires.

Un sac conforme à la réglementation française

Ce développement constitue une alternative aux sacs plastiques fossiles non biodégradables et non compostables. Il intervient alors que la France s’oriente vers la suppression de l’usage de sacs à usage unique d’origine fossile. L’application de la loi de transition énergétique au 1er juillet 2016 interdit la distribution de sacs plastiques de caisse à usage unique dont l’épaisseur est inférieure à 50 µm. A compter du 1er janvier 2017, ce sont les sacs plastiques à usage unique de plus de 50 µm qui seront interdits de commercialisation.

Un engagement de longue date des deux partenaires

Les deux sociétés partenaires sont depuis plusieurs années engagées en faveur de l’économie circulaire. Le Groupe Barbier propose des produits en matières recyclées, ou biodégradables/compostables depuis plus de 15 ans. De son côté, Novamont s’est positionné sur un modèle basé sur la bioéconomie et l’économie circulaire depuis 1989, en commercialisant des solutions en Mater-Bi, son plastique biodégradable d’origine végétale.

Partager cet article avec :