Emballage : Avantium s’associe à Alpha dans les bouteilles en PEF

Partager cet article avec :

La société néerlandaise Avantium, spécialisée dans les produits chimiques renouvelables, et l’Autrichien Alpha Werke Alwin Lehner, qui se définit comme un spécialiste des solutions d’emballage, ont annoncé un accord de développement conjoint dans le domaine de bouteilles biosourcées en PEF ou polyéthylène furanoate. Après les géants de l’agroalimentaire Coca-Cola et Danone, Alpha est la troisième société à collaborer avec Avantium sur le PEF, un polyester biosourcé basé sur la technologie YXY d’Avantium et susceptible de remplacer le PET (polyéthylène téréphtalate). Le but de ces collaborations est d’amener sur le marché des bouteilles en PEF à 100% d’origine végétale d’ici à 2016. « Avantium est très heureux de compter Alpha dans la plate-forme de développement commune de bouteilles en PEF », a déclaré Tom van Aken, p-dg d’Avantium. « Avec le savoir-faire étendu et éprouvé d’Alpha dans le design et la fabrication de la bouteilles en PET, Alpha sera un contributeur majeur pour accélérer le déploiement commercial et l’industrialisation du PEF ». Des applications sont envisagées en emballage dans de nombreux domaines des cosmétique, à la détergence, en passant par l’emballage alimentaire dans les sauces, les vinaigrettes, les aliments pour bébé, les huiles, sans oublier les boissons, et notamment la bière et les boissons alcoolisées.

Une technologie basée sur la catalyse chimique
Pour ce qui est de la technologie d’Avantium, elle s’appuie sur sa plate-forme YXY, basée sur de la catalyse et du criblage à haut débit. Elle a pour vocation à créer des building blocks à partir de carbohydrates d’origine végétale, en particulier de dérivés des acides furanique et lévulinique. L’un des intermédiaires clés produits par cette plateforme est le FDCA (acide 2,5-furane dicarboxylique). Polymérisé avec de l’éthylène glycol biosourcé, ce composé permet de produire du PEF à 100% biosourcé et recyclable, qui a le potentiel de remplacer des polymères d’origine fossile comme le PET. Avantium explique que le PEF a même des propriétés supérieures au PET, notamment de meilleures propriétés barrières vis-à-vis de l’oxygène, du dioxyde de carbone et de l’eau, prolongeant la durée de vie des produits contenus dans des emballages en PEF.

Par ailleurs, une analyse du cycle de vie analyse indépendante, réalisée par l’Institut Copernicus de l’Université d’Utrecht a démontré que l’empreinte carbone du PEF est de 50 à 70% inférieure à celle du PET.

Une unité commerciale à l’étude

Pour l’heure, Avantium approvisionne ses partenaires en PEF produit dans son usine pilote de Geleen aux Pays-Bas. Mais la société est en train de planifier la construction d’une unité de commerciale de 50000 t/an. Elle devra être opérationnelle en 2016 pour accompagner le lancement commercial des premières bouteilles en PEF.

Partager cet article avec :