Elevance : une deuxième bioraffinerie aux Etats-Unis

Partager cet article avec :

La société américaine Elevance prévoit de démarrer une deuxième bioraffinerie à Natchez, dans le Mississippi (États-Unis), à l’horizon 2016. Cette unité disposera de capacités de production de 280 000 tonnes par an de composés renouvelables de la marque Inherent, tels que des esters, des oléfines biosourcés et des mélanges de produits oléochimiques. Ces molécules seront proposées à la détergence, la lubrification, la fabrication de polymères et d’autres marchés de la chimie de spécialité. Elevance a déjà investi 30 millions de dollars (22 M€) à Natchez.

Des capacités supplémentaires en Indonésie

Ce projet vient compléter les capacités de production de son actuelle bioraffinerie qui est implantée en Indonésie, à Grésik. Opérée dans le cadre d’une coentreprise avec le groupe singapourien Wilmar International, elle a démarré ses opérations cet été. Sa capacité de production initiale est de 180 000 t/an, mais elle pourrait être doublée à 360 000 t/an. « Nous prévoyons que la demande de nos clients pour les composés renouvelables Inherent dépasse les capacités à Grésik », explique K’Lynne Johnson, p-dg d’Elevance. « En construisant des bio- raffineries dans plusieurs zones géographiques, nous serons en mesure de répondre à la demande des clients » ajoute-t-il. Pour sa bioraffinerie de Natchez, Elevenace utilisera sa technologie brevetée de métathèse, déjà utilisée à Gesik. Elle sera approvisionnée en huile de colza ou de soja. En revanche en Asie, Elevance utilise de l’huile de palme. Mais les deux unités pourront tourner avec d’autres huiles renouvelables, notamment le jatropha ou des huiles dérivées d’algues, lorsqu’elles atteindront le stade commercial.

Partager cet article avec :