EFIB : le rendez-vous de la bioéconomie du 27 au 29 octobre à Bruxelles

Partager cet article avec :

Publi-information : EFIB a toujours été le point de rencontre entre le monde politique et le monde des affaires au sein de la bioéconomie. C’est l’occasion unique d’en vanter les succès et de discuter des obstacles subsistants au développement d’une bioéconomie plus intelligente et durable, soutenue par la biotechnologie industrielle. Pour y arriver de manière efficace, les organisateurs EuropaBio et Smithers Rapra ont rassemblé précurseurs et leaders visionnaires issus des différents maillons de la chaîne de valeur du biosourcé : des producteurs primaires aux fournisseurs de technologie, en passant par les fabricants de marques et de produits de consommation. EFIB n’est autre que le forum de discussion sur de multiples avancées et idées nouvelles pour le biosourcé, y compris sur l’Entreprise commune pour les industries biosourcées dotée de 3,7 milliards d’euros.

C’est la première fois que le programme d’EFIB se concentre sur l’économie circulaire, c’est-à-dire sur une économie qui donne un nouveau look et vise à optimiser à tout moment la valeur et l’utilité des produits, composants et matériaux, que ce soit lors du cycle biologique ou technique. Construire une bioéconomie à forte valeur ajoutée et utilisant les ressources de manière efficace en est un élément essentiel, qui sera facilité par la biotechnologie industrielle et l’industrie biosourcée. Les bioproduits sont de parfaits exemples du passage à une économie circulaire étant donné qu’ils sont conçus à partir de matières premières renouvelables plutôt qu’à partir de produits finis d’origine fossile et sources de carbone.

Nathalie Moll, Secrétaire générale d’EuropaBio, note toutefois que le lien entre la bioéconomie et l’économie circulaire n’est pas systématiquement établi, bien que nécessaire à l’application de mesures de soutien propices à cette transition. Simon Hoffmeyer Boass, de Carlsberg, membre du panel, croit également que les innovations biosourcées peuvent jouer un rôle primordial dans l’économie circulaire. Il déclare que la mise en place d’une utilisation continue et durable des matériaux, par le biais de cascades par exemple, sera parsemée d’obstacles, mais que les infrastructures actuelles ont de fortes chances de croître et de contribuer aux futures innovations biosourcées.

Un autre thème d’EFIB 2015 est le financement de la bioéconomie. Pour ce qui est des financements publics, la création de la toute première Entreprise commune pour les industries biosourcées dotée de 3,7 milliards d’euros est l’une des principales avancées pilotées par la Commission européenne. Il s’agit d’une initiative majeure marquant l’engagement de l’UE dans la recherche et l’innovation de ce secteur. Nathalie Moll estime néanmoins que davantage peut et doit être fait, sujet qui sera abordé lors d’EFIB autour du thème du financement. Les possibilités de renforcer le soutien des marchés publics pour les bioproduits en Europe seront également au cœur des discussions.

Plus particulièrement, Tjerk de Ruiter, PDG de Corbion, croit en une politique claire visant à stimuler les investissements dans les bioraffineries, conscientiser les consommateurs et développer le marché des bioplastiques. Ian Ellison de Jaguar Landrover a également quelques conseils à donner à ce sujet et suggère de créer des matériaux liés à des histoires pertinentes, car les consommateurs réagissent aux histoires qui leur parlent et correspondent à leurs valeurs. D’après lui, les bioproduits sont tellement innovants et novateurs que cela doit être possible.

Nathalie Moll estime que les industries biosourcées émergentes s’évertuent tellement à s’implanter, avec des moyens généralement limités, qu’elles n’ont plus le temps, l’espace ni le personnel pour expliquer le pourquoi du comment de leurs activités. EFIB est donc l’occasion pour ces industries de se mettre en valeur. EuropaBio et Smithers Rapra sont immensément fiers de voir ce rassemblement de 80 personnes en 2008 se transformer en un événement international ayant accueilli 700 participants ces dernières années.

Ne manquez pas votre chance de participer à EFIB cette année, du 27 au 29 octobre au SQUARE, lieu de rencontre à Bruxelles. Visitez www.efibforum.com pour de plus amples informations

Source EFIB

Partager cet article avec :