DuraSense, le nouveau biocomposite à base de bois de Stora Enso

Partager cet article avec :

DuraSense, c’est le nom de la nouvelle gamme de biocomposites à base de fibre de bois lancée par le groupe Stora Enso. DuraSense est disponible pour les entreprises à la recherche de haute performance et d’une alternative « biodurable » aux plastiques, à des coûts abordables, estime la société suédoise. La production de ces biocomposites a débuté en 2018 sur le site de Hylte Mill en Suède, moyennant un investissement de 12 millions d’euros annoncé en 2017. La capacité annuelle de l’usine s’élève à 15 000 tonnes par an.

Une combinaison de fibres de bois, de polymères et d’additifs
Les granules DuraSense sont une combinaison de fibres de bois, de polymères (d’origine fossile, biosourcée ou recyclée) et d’additifs offrant la malléabilité du plastique avec la durabilité du bois. Selon l’origine du plastique, l’empreinte environnementale du produit final sera plus ou moins réduite (jusqu’à 80%). Par exemple, DuraSense Eco100 est l’une des références qui combine des fibres de bois avec des biopolymères. Ces biocomposites sont parfaitement recyclables et peuvent être valorisés énergétiquement en fin de vie.

La famille de produits DuraSense convient à une large gamme d’applications allant des biens de consommation aux applications industrielles. Des applications typiques comprennent, par exemple, des meubles, des palettes, des outils, des pièces automobiles, des produits de beauté, des jouets et des articles, tels que des ustensiles de cuisine et des capsules de bouteilles.

Partager cet article avec :