Algues : DuPont investit sur son site de Landerneau

Partager cet article avec :
Vue aérienne du site de Landerneau.
Vue aérienne du site de Landerneau.

Le chimiste américain a inauguré une ligne de production d’alginates localisée sur le site industriel de la grande Palud à Landerneau (Finistère). Cette nouvelle unité, d’un investissement « de plusieurs millions d’euros », permet à Dupont d’accroître la capacité de production, sans communiquer les volumes exacts produits. Elle intègre un site capable de traiter 20000 tonnes annuelles d’algues fraiches, majoritairement provenant des côtes bretonnes. Créé en 1962, le site de Landerneau, s’étend sur 13000 m2 de bâti, et regroupe actuellement près de 20 % de la production mondiale d’alginates selon DuPont.

Un site certifié pour la production pharmaceutique

La nouvelle unité de fabrication permet au chimiste américain de « franchir un nouveau pallier » et d’envisager de se développer sur certains marchés. « La Grande Palud est le premier site de production d’alginate à être certifié BPF (ndlr : Bonnes pratiques de fabrication), et le deuxième au niveau mondial », précise Erick Marec, directeur du site. Avant les travaux, l’usine était essentiellement dédiée aux applications alimentaires, cosmétiques et aux excipients pharmaceutiques. La réorganisation de l’usine et la construction de cette nouvelle ligne ont permis au site de Landerneau d’être certifié par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) l’été dernier. Avec ces nouvelles capacités, DuPont peut désormais s’attaquer désormais à la production de principes actifs pharmaceutiques (API) issus de la transformation d’algues, comme pour les produits anti-reflux gastriques.

Recrutement de nouveaux salariés

La mise en service de cette nouvelle ligne a permis le recrutement de 15 collaborateurs, portant à l’effectif total de l’usine à 65 salariés. L’inauguration de cette nouvelle ligne de production s’inscrit dans la stratégie globale de croissance de DuPont, qui cible notamment les marchés de l’alimentation et de la santé. « DuPont investit 60% de son budget annuel de R&D à l’alimentation et la santé », indique Martin Virot, président de la filiale française de DuPont. En 2013, le groupe américain a généré un chiffre d’affaire de 36 milliards de dollars (environ 28,2 Mrds €), dont 10% sur le segment Nutrition et Santé.

Partager cet article avec :