DuPont inaugure la plus grande usine d’éthanol cellulosique du monde

Partager cet article avec :
Le site de DuPont à nevad dans l'Iowa produit de l'éthanol cellulosique.
Le site de DuPont à Nevada dans l’Iowa produit de l’éthanol cellulosique.

DuPont a inauguré le 30 octobre dernier l’ouverture de son usine de biocarburant cellulosique à Nevada, dans l’Iowa (Etats-Unis), représentant un investissement de plus de 200 millions de dollars. Avec une capacité de production de 113 millions de litres (30 millions de gallons) par an, cette bioraffinerie est la plus grande usine de production d’éthanol cellulosique du monde.

Selon DuPont, ce biocarburant propre permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 90% par rapport aux traditionnels carburants fossiles. La plus grande partie du carburant produite sera d’ailleurs utilisée en Californie afin de répondre aux standards de cet État en matière d’émissions carbone.

Rappelons que ce projet est le fruit d’une coentreprise initiée en 2008 entre DuPont et Danisco, et baptisée DuPont DaniscoCellulosic Ethanol. Elle avait permis à la construction d’une unité pilote à Vonore, dans le Tennessee, avant que DuPont ne mette la main sur 100% du capital de la coentreprise, à la suite du rachat de Danisco en 2011. Au cœur du procédé, on retrouve le développement de cocktails d’enzymes, baptisées Accellerase, et qui sont capables de déconstruire la lignocellulose pour produire des sucres en C5 et C6 fermentescibles.

La bioraffinerie de Nevada sera approvisionnée en matière première avec les tiges et feuilles de maïs qu’il restent dans les champs après la récolte, à raison de 375 000 tonnes de matière sèche par an. Pour cela, 500 agriculteurs, dont les champs sont situés à moins de 50 km du site, vont travailler pour le compte de DuPont. En plus de fournir de nouveaux revenus à ces agriculteurs, l’usine créera 85 postes à plein temps et plus de 150 emplois saisonniers dans la région.

Une vitrine technologique

L’usine sera une vitrine pour la technologie cellulosique que les investisseurs du monde entier pourront voir in-situ pour répliquer ce modèle dans leurs régions.

Déjà en Asie, DuPont a récemment annoncé un accord de licence avec la compagnie New Tianlong Industry pour construire en Chine une usine d’éthanol cellulosique, encore plus grande, située dans la ville de Siping, province de Jilin. A l’automne un protocole d’accord a été signé entre DuPont, Ethanol Europe et la Macédoine pour développer une bioraffinerie de seconde génération. DuPont travaille également en partenariat avec Procter & Gamble pour utiliser de l’éthanol cellulosique dans ses détergents de la marque Tide.

 

Partager cet article avec :