Du propanediol biosourcé pour réguler la fermentation de vins de Provence

Partager cet article avec :
Le PDO participe à la production de ce vin pétillant.

A l’occasion de la réunion annuelle de l’International Society of Beverage Technologist (ISBT) le 9 mai 2017, à Tampa, Florida, DuPont Tate & Lyle Bio Products va présenter une nouvelle application de son 1,3-propanediol Susterra à 100% biosourcé (PDO). En effet, ce composé a été utilisé comme fluide caloporteur, à la place du MPG (propylène glycol pétrosourcé), lors des phases de fermentation des vins effervescents de la société Rivarose installée à Salon de Provence. Nicolas Quiles, directeur technique et oenologue chez Rivarose l’explique : « Nous utilisons la température pour réguler la fermentation et faire baisser la pression du vin lors de l’embouteillage. Ainsi, quand le vin arrive dans la bouteille, il ne mousse pas. A température ambiante, la moindre petite impureté ferait réagir le vin et le ferait mousser ».

Le recours à ce nouveau fluide a été proposé par Smef Azur, spécialiste des installations thermiques, chargé de revoir l’installation frigorifique de Rivarose. « En tant qu’installateur, nous avons un devoir de conseil. Il est important pour nous de suivre les évolutions techniques et de préconiser la meilleure solution. Chez Smef Azur, l’innovation et la protection de l’environnement c’est dans nos gènes » explique Jean-Pierre Leplatre, directeur technique de Smef Azur.

Au final, DuPont Tate & Lyle Bio Products assure que le passage du MPG au propanediol Susterra  a permis de diminuer de 20 à 30% les pertes de charges et de réduire d’environ 20% la consommation énergétique de tous les équipements (pompes…). L’unité de production a pu ainsi accueillir 5 cuves de fermentation supplémentaires, soit 20% d’augmentation de capacité avec le même circuit de refroidissement et sans changer le groupe froid.

Cette fois encore, c’est bien la performance du produit, avant son origine biosourcée, qui a permis le remplacement d’un fluide caloporteur d’origine fossile.

Une capacité de production de PDO de plus de 60000 t/an

Rappelons que DuPont Tate & Lyle Bio Products est une société commune 50/50 entre DuPont et Tate & Lyle, créée en 2004. DuPont Tate & Lyle Bio Products produit du 1,3-propanediol par fermentation de sucre à Loudon dans le Tennessee (Etats-Unis). Ce produit est commercialisé sous les marques Susterra et Zemea suivant les applications. La capacité actuelle de production est de plus de 60000 t/an après avoir démarré à 45000 t/an en 2006.

Partager cet article avec :