DRT s’explique sur l’acquisition de SBS

Partager cet article avec :
« Cette acquisition nous est apparue comme une véritable opportunité, et ce, à double titre » explique Laurent Labatut, président-directeur général de DRT. « Tout d’abord, la reprise de SBS par DRT permet de sauvegarder 12 emplois et de conserver en France un savoir-faire unique ; elle ouvre en outre à notre groupe de nouvelles perspectives qui participent à son développement et à sa pérennité » conclut M. Labatut. Cette acquisition offre également à DRT une opportunité d’élargir son portefeuille d’ingrédients (à ce stade non biosourcés) destiné à la parfumerie et d’ajouter une nouvelle technologie à son know how, lui permettant ainsi de se tourner vers de nouveaux marchés (pharmacie, industrie…).

Située à Mourenx (Pyrénées-Atlantiques) sur la plate-forme de la Sobegi, SBS produit des dérivés de l’acroléine qui sont utilisés dans les domaines de la parfumerie, de la pharmacie et de la chimie. La société SBS emploie 12 personnes et possède une unité de production (6000 tonnes de capacité sur un terrain de 10000 m2). Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 3,2 millions d’euros en 2012 et est aujourd’hui le seul acteur occidental à maîtriser l’ensemble du processus de l’acroléine pour les applications citées ci-dessus. SBS devient ce jour une filiale à 100 % de DRT.

Une production dans le respect des règles de sécurité

« La reprise de SBS assure aux différents utilisateurs de dérivés d’acroléine, notamment ceux du secteur de la parfumerie, non seulement le choix dans leurs approvisionnements mais également la certitude qu’en travaillant avec l’unité béarnaise, les conditions drastiques qu’imposent ces produits tant en matière de production, de manipulation que de transport seront largement respectées » poursuit la société DRT dans son communiqué.

 

 

Partager cet article avec :