DRT investit sur son site de Vielle-Saint-Girons

Partager cet article avec :

Le spécialiste des produits issus de dérivés résiniques et terpéniques a augmenté ses capacités de production sur son site de Vielle-Saint-Girons dans les Landes. DRT a investi dans une nouvelle unité de fractionnement du Crude Tall Oil (CTO), un coproduit issu de la fabrication de pâte à papier. Prévue pour être opérationnelle au second semestre 2015, cette installation, dont les capacités de production n’ont pas été dévoilées, va permettre de répondre aux besoins des industriels du secteur des adhésifs, des revêtements, du marquage routier, du chewing-gum ou encore des caoutchoucs synthétiques.

Déjà des investissements à l’international

Par cet investissement, la société renforce ainsi sa position de « leader mondial » sur les produits terpéniques et résiniques issus de la valorisation de l’industrie papetière. Récemment, DRT avait récemment accru ses capacités de production à l’international, via la construction d’une usine de production d’essences et de résines aux Etats-Unis. Il avait également conclu deux partenariats au Royaume-Uni et en Chine pour accroître son réseau de distribution. Employant 1 200 salariés, la société basée à Dax (Landes) revendique un chiffre d’affaires annuel de 350 millions d’euros, dont 80 % à l’international.

Partager cet article avec :