Dissolution de la coentreprise entre Roquette et Solazyme

Partager cet article avec :

La coentreprise Solazyme Roquette Nutritionals, spécialisée dans les ingrédients alimentaires élaborés à partir d’algues, va être dissoute dans les prochaines semaines. Roquette et Solazyme justifient cette dissolution par des « divergences sur les objectifs commerciaux ». Mais les deux ex-associés resteront actifs dans le domaine des composés élaborés à partir de microalgues pour l’industrie agroalimentaire. Solazyme informe qu’il « entend accélérer la commercialisation » de ces produits. De son côté, Roquette précise son souhait de « poursuivre de façon indépendante le développement d’ingrédients innovants issus de microalgues non génétiquement modifiées », et qu’il « reste engagé dans le domaine afin de répondre aux demandes du marché ». La coentreprise Solazyme Roquette Nutritionals disposait depuis 2011 d’une unité opérationnelle à Lestrem (Pas-de-Calais), dédiée à la production de farine complète issue de microalgues. Cette ligne de production devait voir sa capacité de 300 tonnes par an portée sous peu à 5 000 t/an dans le cadre de la coentreprise. Roquette précise qu’il portera désormais seul ce projet. La mise en service des capacités de 5 000 t/an serait repoussée à décembre prochain.Fort d’un effectif de 7 800 collaborateurs, Roquette affiche un chiffre d’affaires de 3,1 milliards d’euros en 2012. Quant à Solazyme, il a généré des ventes de 44,1 millions de dollars (environ 33,6 M€) et de 6,7 M$ sur le premier trimestre 2013.

Partager cet article avec :