Diacides en C18 : Elevance démarre la commercialisation

Partager cet article avec :

La société américaine Elevance Renewable Sciences démarre la commercialisation d’un diacide en C18 biosourcé à destination des producteurs de polymères techniques tels que des polyamides ou des polyuréthanes. Selon Elevance, cette matière première obtenue avec des puretés acceptables pour des polyméristes devrait leur permettre d’élargir leurs gammes de produits à des coûts compétitifs. En effet, ce diacide, peut être converti aisément en diamine, et conduire à la création « de plus d’une douzaine de nouveaux polymères de base qui peuvent conduire à plus d’une centaine de nouveaux composés ou formulations ». Par exemple, il pourra permettra à des polyamides d’entrer dans de nouvelles applications automobiles et électroniques qui exigent une meilleure performance à l’hydrolyse, des propriétés optiques améliorées et une plus grande ténacité et flexibilité.

Un accès à des structures innovantes
Ce diacide peut aussi conduire à de nouveaux polyesters polyols permettant la création de nouveaux pré-polymères jusqu’ici inaccessibles. Une opportunité pour les fabricants de polyuréthanes d’accéder à des matériaux présentant une résistance accrue aux solvants, une stabilité à l’hydrolyse, une clarté optique et une bonne ténacité pour des applications dans l’automobile ou le médical.

Ce diacide, également appelé acide octadécanedioïque ou ODDA, est produit dans les installations de la bioraffinerie de Gresik, en Indonésie, première du genre basée sur la technologie brevetée de métathèse d’Elevance.

Partager cet article avec :