Deux lauréats pour le deuxième appel à projets

Partager cet article avec :

Sept nouveaux projets ont été labellisés début mars lors de la deuxième vague de l’appel à projets « Instituts d’excellence sur les énergies décarbonées », lancé dans le cadre des Investissements d’avenir. Parmi eux GreenStars, dans le bassin de Thau (Hérault). Il s’agit d’un ensemble de plateformes collaboratives regroupant des acteurs hexagonaux de la filière de valorisation des micro-algues. Objectif premier : développer à l’horizon 2020, des composés d’intérêts dont notamment des biocarburants performants et des molécules à haute valeur ajoutée grâce à des micro-algues utilisant les émissions de CO2 et les substances issues des rejets des activités humaines. Porté par l’INRA et rassemblant 45 partenaires (organismes de recherche publique, entreprises, collectivités territoriales, pôles de compétitivité), GreenStars a également pour ambition de se positionner, d’ici cinq à dix ans, parmi les centres d’excellence mondiaux dans le domaine de la bio-raffinerie des micro-algues. Un budget de 160 M€ sur 10 ans est initialement prévu dont près de 20 % d’aide publique (34,3 M€).

A noter également la consécration de l’Institut français des matériaux agrosourcés (IFMAS) qui est dédié à la chimie du végétal. Basé à Villeneuve d’Ascq (Nord), il concernera la valorisation de la biomasse, et notamment de macromolécules d’amidon, en matériaux biosourcés (plastiques végétaux, peintures) afin de limiter le recours aux matières fossiles. Celui-ci sera doté de 30,8 M€.

Cette décision fait suite à la sélection en juin 2011 des deux premiers instituts d’excellence sur les énergies décarbonées retenus : Indeed et Pivert dotés.

Partager cet article avec :