Dérivés de pin: DRT valorisé à 1 Mrd € par Ardian

Partager cet article avec :
La société DRT exploite 4 sites industriels sur le territoire français. (c)DRT

Le fonds d’investissement Ardian (ex-Axa Private Equity) a déposé une offre pour l’acquisition de la majorité du capital du groupe Dérivés Résiniques et Terpéniques (DRT). Une offre qui valorise ce spécialiste français de la chimie du végétal à 1 milliard d’euros. La direction de DRT soutient déjà le projet. Ardian discute ainsi avec les familles actionnaires (70% du capital actuel) ainsi qu’avec Tikehau Capital (30%), impliqué depuis 2014. Si Ardian deviendrait majoritaire, Tikehau réinvestirait toutefois dans le capital, comme les familles actionnaires de DRT. En termes de management, l’équipe actuelle resterait en place. Le calendrier du projet ni la répartition du capital futur n’ont encore été détaillés.

Une société à forte activité internationale

Fondé en 1932, DRT recense près de 1300 salariés dans le monde et devrait générer en 2017 un chiffre d’affaires total d’environ 500 M€. Les ventes sont générées à 80% à l’export, notamment 25% en Amérique du Nord et plus de 10% en Asie. DRT est un spécialiste des dérivés du pin notamment via la valorisation de la colophane et de l’essence de térébenthine extraites de la résine du pin. Des spécialités aux propriétés olfactives et adhésives qui trouvent des applications dans les arômes et parfums, la santé, la nutrition, les adhésifs, les revêtements, l’agriculture, la chimie ou encore l’énergie. Le groupe dispose d’un réseau de dix sites industriels dans le monde, dont quatre en France (Vielle-Saint-Girons, Castets, Granel, Mourenx). En Asie, DRT recense trois sites de chimie fine pour les arômes et parfums en Inde, et un à Wuxi, en Chine, pour des résines en dispersions. Aux États-Unis, DRT est implanté en Géorgie. Le groupe y construit une usine de distillation d’essences de papeterie, et avait acquis une usine à Brunswick lors de l’acquisition de Pinova auprès de Symrise en 2016. Ces trois dernières années, DRT a investi plus de 85 M€ pour sa croissance organique, précise encore Ardian.

Partager cet article avec :