Dérivés de farnésène : Takasago et Amyris au stade commercial

Partager cet article avec :
Le site d'Amyris à Brotas au Brésil.
Le site d’Amyris à Brotas au Brésil.

Takasago, leader mondial dans la création de parfums et fragrances pour les produits de consommation, et Amyris abordent une nouvelle phase de leur collaboration. Les tests de faisabilité effectués par le groupe japonais avec des molécules parfumées dérivées du farnésène ont été concluants. Takasago a donc passé sa première commande auprès d’Amyris pour une mise à l’échelle de la technologie dans le courant du trimestre, puis une commercialisation.

Débouché commercial pour le farnésène dans les parfums

« L’utilisation de farnésène renouvelable Amyris s’inscrit dans la stratégie de Takasago d’utiliser des matériaux innovants, rentables et durables pour fabriquer des produits qui impactent nos clients au quotidien » selon Takasago. Ces nouveaux produits figureront d’ailleurs parmi les ingrédients les plus innovants et les plus prometteurs de la société dès leur mise sur le marché au niveau mondial en 2015. Amyris s’est félicité des développements rapides réalisés par Takasago qui vont conduire, sous peu, à la commercialisation de nouveaux ingrédients. Amyris et Takasago avaient démarré leur collaboration à la fin de 2012 en initiant des études de faisabilité sur le développement d’une gamme d’ingrédients aromatiques à partir de farnésène pour la parfumerie.

Dans l’industrie des arômes et parfums, Amyris a aussi noué des collaborations avec des grands noms du secteur comme Givaudan, IFF et Firmenich.

Partager cet article avec :