Deinove publie ses résultats semestriels

Partager cet article avec :

« Un an après avoir annoncé notre focalisation stratégique sur les activités à forte valeur ajoutée dans la santé, la nutrition et la cosmétique, le bilan est extrêmement positif » estime Emmanuel Petiot, directeur général de Deinove. 

Le groupe a constaté 140 k€ de revenus d’exploitation sur le premier semestre, provenant essentiellement de subventions et de partenariats de R&D (Avril et Flint Hills Resources).

4,9 M€ de dépenses opérationnelles

Sur ce même semestre, les dépenses opérationnelles ont atteint 4,9 M€. Si la variation nette des frais opérationnels entre les 1ers semestres 2016 et 2017 s’élève à +534 k€ (+12%), il convient de distinguer l’impact de l’intégration des coûts opérationnels de la filiale Deinobiotics de +776k€, de la réduction des frais d’exploitation de la société Deinove de -242k€. Les frais de R&D ont représenté 74% des frais opérationnels avec une diminution des frais de sous-traitance liée à la fin de certaines prestations (VTT, Consultance Business Development notamment). Les frais administratifs et généraux ont augmenté du fait du recours à des conseils externes (en communication, juridique/finance) venus supporter la réorientation stratégique. L’effectif moyen du groupe est de 55 ETP au 1er semestre 2017, contre 53 pour le même périmètre au 1er semestre 2016.

Poursuite des investissements

Deinove a poursuivi ses investissements sur le semestre, notamment en se dotant d’un laboratoire de culture cellulaire utile au screening des souches en vue de leur valorisation dans le domaine cosmétique.

En conséquence, la perte nette consolidée du 1er semestre ressort à 3,3 M€. Elle intègre un résultat exceptionnel positif de +348 k€ (contre +236 k€ au 1er semestre 2016), principalement constitué par un gain net de 357 k€ dû à la cession de titres Carbios sur le marché. Le résultat financier est négligeable (-3 k€).

Le résultat net consolidé semestriel intègre un profit d’impôt correspondant à des créances de Crédit Impôt Recherche (CIR) de 1 253 k€ (contre 745 k€ au 1er semestre 2016), soit 886 k€ au titre de Deinove et 367 k€ au titre de Deinobiotics.

Une cession de titres Carbios

Le financement des frais opérationnels du 1er semestre 2017 a nécessité 4,1 M€ (hors dotations aux amortissements), auxquels sont venus s’ajouter des investissements en équipements de laboratoire (loyers de crédit-bail inclus) pour 0,9 M€. De plus, le groupe a perçu 0,5 M€ à la suite de la cession de sa participation dans la société Carbios, et levé 1,2 M€ par le biais de la ligne de financement en fonds propres signée en décembre 2014 avec Kepler Cheuvreux. A cela s’ajoute l’intégration des disponibilités de la filiale Deinobiotics pour un montant de 0,6 M€.

Au 30 juin 2017, la position financière nette s’élevait à +6,6 M€, vs. +9,3 M€ au 1er janvier 2017, soit une consommation nette de -2,7 M€ sur le semestre.

Source Carbios

Partager cet article avec :